Le secteur industriel compte parmi les plus gros consommateurs d’énergies en Tunisie. Il occupe la deuxième place, après le secteur du transport, en termes de consommation d’énergie finale et de consommation de produits pétroliers avec respectivement 30% et 20%. En effet , les mesures d'efficacité énergétique mises en place depuis les années 90 et l'amélioration des procédés industriels grâce aux nouvelles technologies associées ont fortement augmenté la mobilité des personnes et des biens. Par conséquent, le secteur du transport, principalement routier, est devenu le premier consommateur d’énergie ces dernières années.

Par contre, le secteur industriel représente un fort potentiel d’économie d’énergie qui peut atteindre 32% d’ici 2030, soit 7% de plus que pour le secteur du transport.

Pour atteindre cet objectif, l’intervention de l’ANME dans ce secteur est focalisée sur l’accompagnement des entreprises dans le processus de l’audit énergétique d’une part et l’assistance des entreprises en cours de création ou d’extension dans le processus de la consultation préalables d’autre part.

L’ANME mène, également, des actions d’accompagnement des entreprises industrielles pour l’étude et la mise en place des projets de cogénération. Elle les assiste aussi dans le processus de certification en Système de Management de l’Énergie – SME – selon la norme ISO50001.

Par ailleurs, l’ANME veille à concevoir des solutions intégrées de financement des projets de maîtrise de l’énergie dans le secteur industriel à travers la mobilisation de lignes de financement dédiées.

  • 30%
    Taux de pénétration des énergies renouvelables dans la production d’électricité en 2030
  • 30%
    Réduction de la demande d’énergie primaire en 2030 par rapport à un scénario tendanciel
  • 41%
    Réduction de l'intensité carbone en 2030 par rapport au niveau de 2010